· 

Et si on commençait par le début


L'argile

Ce que je façonne,  cette matière souple, douce et qui cependant se tient et donne vie à un objet qui une fois cuit sera solide, cette matière est issue d’un long processus d’élaboration.  Nul autre que la nature n’est à l’œuvre, la nature et le temps.

 

 

Lorsque l’on se penche sur la question suivante  «  d’où vient l’argile ? Comment se forme-t-elle ? » On découvre une multitude de processus et on comprend mieux pourquoi  il existe tant de diversité dans les argiles qui nous sont données à travailler.

 

 

argile gros plan
argile crue ( grès chamotté blanc )

Formation de l'argile

photo gros plan de lichen
lichens sur granite

 L’argile est issue de la désagrégation  de la roche-mère.  La roche-mère, c’est la partie minérale superficielle qui recouvre la couche terrestre.

Plusieurs processus  participent  à l’érosion de cette roche qui petit à petit, en fonction des conditions de l'environnement extérieur, va se transformer  en argile.

 

Il y a un processus physique : ce sont  l’air (le vent), le soleil  (la chaleur) et l’eau (pluie, gel  et neige) qui vont commencer à déstructurer la roche de départ.

 

 Il y a des processus  chimiques : l’acidité de l’eau va altérer certains cristaux. (Tout cela en fonction du climat, de l’humidité ambiante…)

 

 Le vivant participe aussi à la désagrégation des roches : certaines plantes comme par exemple les lichens, ou des racines, ont des actions qui dissolvent certaines matières  minérales participant ainsi à leur érosion.

 


L'argile ou plutôt les argiles.

Étant donné que le feldspath est le minéral  le plus abondant de la croute terrestre,  on retrouve dans l’argile une très grande part de ses composants : les aluminosilicates mais aussi de nombreux autres composant ( oxydes,  carbonates )  en moindre quantité mais qui vont donner aux argiles leur singularité (couleur, tenue à la cuisson, caractère réfractaire …).

 

Chaque gisement d’argile a ses propres caractéristiques, c’est pourquoi en fonction du type d’argile les émaux utilisés pour la couvrir vont avoir des multiples rendus. ( j'aurai l'occasion de vous en parler une autre fois sans doute).

 

Vous pourrez constater lors de vos balades sur les marchés de potiers ou au détour d’un atelier céramique que le travail des potiers et des céramistes reflète une très grande variété, qui est due à la fois à leur inspiration personnelle mais   également induit par la matière première utilisée : l’argile. De la porcelaine, en passant par le grès ou la faïence c’est tout un monde qui se laisse entrevoir.

 


Détails de pots en différentes argiles : porcelaine, grès .

sources photographiques: Simplement Terre , Agathe Airlines  et Gaia Créations

Écrire commentaire

Commentaires: 0